MES MAGAZINES COUPS DE CŒUR


Quand on dit lecture, on pense tout de suite aux livres. Mais il existe aussi un vaste choix de magazines, pour tous les goûts, tous les âges et sur un tas de sujets. Il y'en a d'ailleurs qui sont assez insolites (Spéciale dédicace à "Cheminée Actuelle").

Des favoris j'en ai eu, à différentes périodes de ma vie : un temps j'adorais lire "Causette", féminin décalé ou on ne te parle pas que de maquillage et de coiffure, "Fricote", l'épicurien avec ses jolies couvertures graphiques...

Nos centres d'intérêts évoluent, nos sélections presse aussi ! Et heureusement, parce que sinon je serai encore en train de faire des tests de personnalité sur Cosmopolitan (coucou les années lycée) !

Mon favori de tous les temps

NEON : "Soyons sérieux, restons allumés"

bimestriel - actu société culture

depuis avril 2012

Découverte : Au hasard des rayons en 2013, il me fallait une nouvelle lecture pour aller lézarder sur la plage. J'ai trouvé la totalité de la couv' faite pour moi : colorée, avec une belle photo, un slogan qui en dit long sur le ton décalé et humoristique, puis des sujets qui ont éveillés ma curiosité. C'est depuis devenu mon magazine préféré et je l'ai collectionné pendant longtemps. Je déteste "regarder les infos". Du coup, c'est mon moyen de rester connectée à l'actu sans pour autant subir la partialité des médias et le "surbrassage" d'informations.


Contenu : On a des sujets sérieux mais aussi très WTF. Par exemple, la rubrique des néonogismes, ces petites définitions qu'ils inventent, à mourir de rire.

Visuel : La qualité de la mise en page et des photographies est énorme. C'est moderne, c'est artistique, c'est beau quoi.

Format : Il a pas mal changé depuis la création du magazine, aujourd'hui il est assez compact donc pratique, et en papier recyclé.


Ce que j'ai aimé : D'abord leur slogan (qui a évolué au fil du temps), puis leurs sujets me rendent toujours curieuses.

Neon c'est de l'actu, au plus proche des gens. Cette façon très humaine de traiter l'info m'a frappée et beaucoup plu : je me rappelle d'un article qui m'avait marquée, sur la vie d'un jeune couple en fuite dans le contexte du conflit israelo-palestinien. Ici pas de statistiques et de données, on parle de vrais gens et on échange avec eux !

Les journalistes mouillent le maillot, et se mettent en situation pour ensuite exposer leurs expériences.

J'adore leurs couvertures qui attirent l’œil, leurs jeux de mots, leur style d'écriture, la mise en page, les photos ... Innovants, ils cassent les codes dde la revue d'actualités et ne se donnent aucune limite. Bref, vous aurez compris, que d'éloges !

Mes jumelles sur le monde du cinéma

LA SEPTIÈME OBSESSION

bimestriel - ciné

depuis octobre 2015


Découverte : Au rayon cinéma, il sort du lot. Ce magazine capte le regard mais aussi le toucher avec sa couv' et ses très belles finitions papier.


Contenu : Au niveau du texte, j'apprécie vraiment leurs critiques avec un ton très juste et un regard de cinéphile qui n'éloigne aucun détail. Je retiens cette phrase sur les premières pages : "Quand on évoque les séries, on se focalise sur le scénario, l'intrigue, les acteurs, plus rarement sur l'esthétique, la musique, les génériques, les décors ; on oublie d'explorer toute une grammaire, alors qu'elle est passionnante".

De très belles plumes, un style d'écriture presque poétique et un réel avis qui nous guide dans nos choix télévisuels, car aujourd'hui on a beaucoup trop le choix et c'est parfois difficile de s'y retrouver.


Visuel : Pour moi, au delà du texte, la mise en page est hyper importante pour une bonne lecture. Ici, le pari est gagné et de loin. Dans les classiques du genre, c'est souvent moins sympa visuellement.


Format : Comme Néon, il est compact et pratique.


Ce que j'ai aimé : Le titre, bien trouvé et révélateur. Le fait que ce soit une revue indépendante. Tout le visuel et le style de rédaction ainsi que son rôle de guide dans l'immense univers qu'est le cinéma.

Ma fenêtre sur l'Histoire

CA M'INTÉRESSE HISTOIRE : "Explorer le passé pour comprendre le présent"

bimestriel - histoire, société

depuis juillet 2011

Découverte : Ça faisait des lustres que j'avais envie de me repencher dans l'Histoire. Je m'aperçois que je me souviens de peu de choses, malgré avoir suivi les cours d'histoire-géo à l'école et ce, sans dormir (faut voir mon niveau en géographie...) ! Mais on est tellement jeunes et assaillis de données qu'on n'assimile pas tout. Sans compter que l'Histoire, c'est vaste. Aussi, on y apprends l'Histoire de NOTRE pays. On n'aurait en effet, pas assez d'une vie pour survoler l'Histoire de tout le Monde. Et c'est comme ça que tu te dis à 27 ans : "Prohibition... j'ai toujours entendu ce mot mais en fait, je sais pas ce que c'est !". Puis j'ai lu un roman dessus et j'ai compris.

Bref, il me fallait un support généraliste pour apprendre un peu d'histoire, comprendre et retenir. Parce que je vais pas me taper un roman à chaque questionnement. Et que comprendre le monde actuel, ça passe aussi par des faits historiques.

Il existe évidemment pleins de livres sur des thématiques précises... c'est compliqué de savoir ou aller.

Puis je suis tombée sur ce magazine en traînant dans un tabac-presse.


Contenu : Généraliste, il va traiter de différentes périodes. Ses rubriques sont captivantes et originales : par exemple, "Le sujet qui fâche" ce mois-ci sur l'histoire de la laïcité à l'école, "Notre série" sur l'invention du Moyen-Orient : un sujet traité sous formes d'épisodes étalés sur plusieurs numéros...


Visuel : Même s'il reste assez classique, pour moi, c'était le mieux conçu du rayonnage. Pas évident de trouver quelque chose de ludique et qui ne s'adresse pas seulement aux passionnés ou experts en la matière.


Format : Classique.


Ce que j'ai aimé : Son slogan accrocheur qui m'a fait me dire que c'est ce qu'il me fallait : du concret !

Les questions existentielles, qui ont en fait des réponses historiques ("Depuis quand 1h fait 60 minutes ?").

La pédagogie du magazine qui est apparemment sa marque de fabrique : le lecteur n'est pas mitraillé de noms et de dates inutilement (on est pas là pour apprendre sa frise chronologique par cœur hein), les infos sont accessibles.


En résumé, un bon magazine pour moi, c'est un style d'écriture percutant et proche de son public, de beaux visuels, de l'humour, peu de publicité et un format pratique.

ET VOUS, VOUS LISEZ DES MAGAZINES ?

Articles similaires

© 2016-2020 Photos et textes de Popcorn & Pellicule - Tous droits réservés