© 2016-2019 Photos et textes de Popcorn & Pellicule - Tous droits réservés

UN QUARTIER EN DEVENIR SUR LE PLATEAU CENTRAL DE CLERMONT

24.09.2017

 

 

 

 

 

Dans toutes villes, il y a les lieux hyper fréquentés où la foule se répand entre les commerces et les parcs, les restaurants et les monuments… Mais il existe aussi des lieux, par lesquels on ne passe pas, par habitude. Et pourtant, il se cache bien des trésors dans nos villes. Il suffirait de changer d’itinéraire, de lever les yeux et de se laisser guider.

 

A Clermont, les petites rues Savaron, de La Treille et leurs alentours (entre la place de la Victoire et la place Delille) se sont peu à peu faites oubliées. Autrefois le quartier des antiquaires,  il a gardé son charme. Certaines personnes se sont donner pour objectif de lui redonner vie.

 

Mais comment ? C’est ce que Franck & Christophe ont voulu m’expliquer un soir autour d’un verre. Ces deux amoureux de l’art, débordant d’envie, sont à l’origine de plusieurs initiatives.

 

 

 

 

 

 

La galerie Rosa da Rua   Ce lieu est complètement mis à disposition des artistes comme une location de logement pour un maximum de 3 semaines afin de faire voir un maximum de formes d’art tout en laissant l’artiste gérer le lieu et ses propres ventes, contrairement à une galerie classique. Plusieurs artistes sont déjà passés par là et ça continue !

 

Un gîte urbain   Pour le tourisme insolite, un gîte en pleine ville verra le jour d’ici 2018. Un magnifique appartement avec un oratoire du XV ème siècle, en guise de chambre s’il vous plaît !

 

Un café concept store   Encore en chantier, il a déjà accueilli du monde puisque le collectif End to End à déjà déposé ses valises de bombes de peintures en juin, afin de transformer cette zone de travaux en espace artistique. Le lieu accueillera de nouveau les graffeurs du 6 au 8 octobre à l’occasion des Effervescences.

 

Un parcours Street Art  En cours de réalisation, ce sera une sorte de galerie à ciel ouvert. Des graffs sur les volets des commerces, du tricot sur les plots, du graff végétal, du collage… mais aussi d’autres œuvres sur espaces amovibles pour renouveler régulièrement.

 

 

 

Le but étant de promouvoir l’art, redonner une vie de quartier, rapprocher les habitants, ramener les passants, mettre en lumière le travail des artistes, les commerçants… Bref, faire du lien !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De nouvelles boutiques vont aussi lever leurs rideaux de fers :

 

Vous trouverez un espace coworking pour bosser dans un environnement calme et sympa, et le salon de thé-boutique-galerie « «Le manoir de Pélishka » pour se laisser aller à la détente.

 

 

 

 

 

 

Se mélangeront des artistes (photographe, peintre), des artisans (atelier de bronze…), des entrepreneurs (école de conduite de voitures anciennes, boîte de communication) et des commerçants (Apérétik, la boutique de l’apéro)… pour donner un joyeux melting pot de divers savoirs-faire pour le plaisir de tous.

 

 

 

Autant dire, que tout ce petit monde qui débarque quasiment en même temps va attirer les curieux et va réussir à redonner du dynamisme à ce quartier, qui est déjà devenu mon nouveau QG !

 

Please reload

Articles similaires

Please reload