© 2016-2019 Photos et textes de Popcorn & Pellicule - Tous droits réservés

"DEMAIN, TOUT COMMENCE"

29.12.2016

 

 

J'ai hésité à écrire sur ce film, me disant que j'allais sûrement être la dernière à le voir et que ça vaudrait pas le coup d'en parler. Mais c'était avant de voir le film.

Je ne peux pas passer à côté, et puis peut être que d'autres "retardataires" me liront...

 

Je n'ai pas pu aller à l'avant première, puis après le temps a défilé et finalement ... je l'ai vu 3 semaines après la sortie ! Tant pis, j'ai quand même envie d'en parler, parce qu'il était vraiment bien.

 

 

 

 

Installée dans mon fauteuil rouge, me voilà prête à plonger dans l'histoire. Omar Sy incarne Samuel, jeune homme fêtard sans grandes responsabilités, qui vivait le long fleuve tranquille de sa vie en conduisant des bateaux et traînant sur les plages du sud de la France. 

 

Jusqu'au jour ou Kristin, une anglaise qu'il a connu l'été précédent, débarque en lui annonçant qu'elle tient dans les bras leur fille de 3 mois, Gloria. Puis elle disparaît, en laissant la petite. Samuel essaie de la retrouver sans succès, fera la rencontre de Bernie et finalement s'installera à Londres. Les années vont passer sans que Samuel n'ait plus de nouvelles de Kristin.

 

Et puis, elle va revenir... alors que Samuel et Gloria ont construit leur vie, qu'il s'est efforcé d'avoir toujours le sourire et de transformer leur existence en un jeu permanent.  

 

 

 

 

 

 

 

I "...parce qu'on a le droit de mentir, quand c'est pour le bien de la personne".

 

 

 

 

La suite, est bien emmenée, à tel point qu'on ne s'attend pas à cette fin là. On peut dire que pour le début c'est classique. Et puis, tout le long du film on est surpris.

 

 

Belle leçon de vie portée par Omar Sy, qui en a fait du chemin depuis Omar & Fred. Il s'est révélé, il était vraiment fait pour ça et nous le prouve encore aujourd'hui avec ce film.

Gloria Colston qui joue le rôle de la petite Gloria est épatante, pleine de joie. On a l'impression d'être immergé avec eux, comme si on était derrière des écrans de surveillance à observer leur vie, tellement ils jouent bien tous les deux.

 

 

 

 

 

 

 

 

On m'avait dit que ça allait pleurer dans les chaumières. Mais on rigole aussi, beaucoup. A la fin, quand les lumières se rallument, tous les regards que je croise brillent encore, même le mien.

 

 

 

 

 A voir !

 

 

>> un extrait ?

 

 

 

 

 

 

 

 

"Demain tout commence"

 

 

Actuellement au cinéma

(mais plus pour longtemps)

Please reload

Articles similaires

Please reload