© 2016-2019 Photos et textes de Popcorn & Pellicule - Tous droits réservés

DU KITSCH POUR UN JOUR FÉRIÉ

01.05.2016

 

 

 

Et oui, cette année, les jours fériés tant appréciés tombent la plupart le dimanche ! Alors je vous ai fait une petite sélection de film bien kitsch mais qu'on adore, à regarder sans modération. Je vous évite la trilogie de Sissi l'impératrice, les retours vers le futur ...

 

 

 

On s'installe, pieds en éventail avec un petit thé et un bon gâteau à savourer ... et hop !

 

 

 

 

 

 

 

Crossroads(2002)

 

 

Trois jeunes filles enterrent leurs rêves dans une boîte et se promettent de les déterrer le soir du bal de promo, quelques années plus tard. Mais n'étant plus du tout sur la même longueur d'onde depuis des années, elles ne se côtoient plus. Elles se retrouvent quand même pour retrouver leurs rêves d'enfants qu'elles avaient oubliés (être chanteuse, se marier... le bon truc bien cherché quoi) et décident de faire un road trip à travers les Etats-Unis et de réaliser leurs rêves.

Oui j'avais adoré, j'avais 11 ans et j'étais fan de Britney Spears. Roh ca va.

 

 

 

 

Cry baby(1990)

 

 

 

Histoire vue vue et revue d'un bad boy (Johnny Depp ♡) qui fait le dur alors qu'en fait c'est un p'tit coeur tout mou. Il tombe amoureux d'une fille ultra BCBG et paf ! là il s'aperçoit que l'amour c'est trop duuuuur !

Un bon concentré de personnages décalés (comme la fille surnommée Délit de faciès), de répliques complètement surjouées mais tell'ment drôles. Tout ça à la sauce comédie musicale avec des chansons qui donnent envie de se lever de son canap' et de swinguer  (♫ doo wop boo bee doo ♫).

 

 

 

 

 

 

 

Qui veut la peau de Roger Rabbit ? (1988)

 

Fin des années 50 à Hollywood : les humains et les personnages de Toons cohabitent. Roger Rabbit, étoile montante du cinéma se laisse aller au coup de blues, croyant que sa jolie femme Jessica, le trompe. Son producteur décide de prouver l'infidélité de sa femme en engageant un détective privé, qui déteste les habitants de Toonsville.

Un peu burlesque, il reste quand même un chef d'oeuvre technique qu'il est bon de revoir.

 

 

 

 

Shakespeare in love (1999)

 

 

 

William Shakespeare connaît une sale période :  échec de ses spectacles, faillite du théâtre, bref que de mésaventures ! Et puis, au milieu de ce chantier qu'est sa vie, il va trouver sa Juliette. Pleins d'obstacles les attendent, sinon c'est pas drôle et on va pouvoir s'enfiler des pop-corn devant tant de rebondissements ! Un bon film à l'eau de rose basée sur la vie de l'auteur, avec du romantisme à en vomir des pétales de fleurs. Un peu kitsch quoi, mais je crois que j'aime bien ça.

 

 

 

 

 

 

 

Magic Baskets (2002)

 

Dans un orphelinat vit un p'tit rêveur (Bow Wow) qui rêve d'aller voir un vrai match de Basket-ball. Et puis un jour de pluie, il lui prends d'aller chercher des belles baskets perchées sur des câbles électriques (quelle merveilleuse idée !) parce que bichette, il peut pas s'en payer. Tout ça se passe gentiment et sans électrocution. Le garçon se rends compte que ses chaussures sont magiiiiiiiiiiiques ! (Wooouh ! Waaaaaahhhh !) et il lui arrive tout un tas d'aventures à ce mini Michael Jordan.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et vous, ca serait quoi votre sélection ?

 

 

 

Please reload

Articles similaires

Please reload