© 2016-2019 Photos et textes de Popcorn & Pellicule - Tous droits réservés

L'UNIVERS D'AUDREY LEROY

27.03.2016

 

Un de ses dessins est mon écran d'accueil depuis une éternité. J'ai découvert la demoiselle en feuilletant Paulette Magazine. La couverture me plaisait beaucoup, j'ai donc cherché le nom des personnes qui faisaient les dessins et c'est comme ca que j'ai atterri sur le joli site d'Audrey Leroy, illustratrice et graphic designer.

 

 

 

 

 Ayant de gros problèmes avec les fleurs (du genre accro du pistil), évidemment, je suis tombée sous le charme de ses dessins : de la végétation, de la typo trop cool... Original et féminin !

Un de ses projets qui m'a de suite accrochée, c'est "les langages fleuris" :  jeu de mots sympa pour décrire ces "gros mots" écrits avec des fleurs. J'ai trouvé ca décalé, fort et drôle. Ca ferait presque dire que tout passe avec les fleurs, non ?

 

 

 

Pour Milk (magazine de mode enfantine, art de vivre, loisirs entre autres), elle illustre des phrases d'enfants de lecteurs et ca donne de bien trop beaux dessins :

 

 

 

Le travail de découpage de magazine est dingue : il fallait y penser. Enlever tout le texte d'un magazine pour mettre en valeur ce que peut dégager seule une image, première chose sur laquelle se pose notre oeil... Bon je vais pas tout déballer, à vous de découvrir le reste si ca vous chante !

 

 

 

J'ai quand même voulu en savoir plus sur la demoiselle, alors je lui ai posé quelques questions :

 

 

> Peux tu te présenter en quelques mots ?

Je m'appelle Audrey, je vis à Paris depuis 3 ans et suis originaire du Sud-Ouest. J'ai su très tôt que la voie artistique serait salvatrice pour moi, mais j'ai mis du temps à trouver par quel biais.

Après mon bac (littéraire option Arts-Plastiques), je suis entrée à l'École des Beaux-Arts de Pau dans les Pyrénées-Atlantiques. J'y ai découvert le graphisme et surtout le fait de pouvoir faire des passerelles entre cette pratique et tous mes centres d'intérêts : la photographie, la presse féminine, la Mode et la typographie. Mon projet de fin d'étude et mon mémoire portaient justement sur la presse féminine. C'était l'occasion de conforter mon intérêt certain pour ce support en donnant vie à mon propre projet personnel.

Après mes diplômes, je suis restée une année dans le sud, la qualité de vie est incroyable là-bas. Mais je commençais à doucement m'éteindre. Paris m'attirait follement depuis toujours alors il fallait que je tente ma chance ! Je suis donc arrivée en septembre 2012 avec ma petite valise, comme beaucoup. C'était le début d'une belle aventure.

 

 

> Quelle a été ta première rencontre avec le dessin ?

Ça va être dur de ne pas tomber dans le "j'ai toujours aimé dessiné et ce depuis toute petite" parce que les premiers moments où j'ai eu ce sentiment d'adorer dessiner, c'est lorsque je décorais mes carnets de poésie. J'ai eu une grande histoire d'Amour avec le Petit Prince à cette période là ! (Amour artistique, entendons-nous).

 

 

> A quoi ressemble ton parcours professionnel ?

À beaucoup de travail, de rencontres et de chance. La première a été à mon arrivée à Paris d'intégrer tout de suite l'équipe de Paulette Magazine. Je travaillais sur la communication externe, préparais des affiches pour les événements, des illustrations pour la version imprimée, travaillais sur les typographies de quelques couvertures et aussi,  au nouveau design du site internet. C'était au moment où le magazine passait l'étape de la sortie en kiosque, c'était hyper stimulant ! Beaucoup de travail, beaucoup de nouveautés pour moi, mais surtout un apprentissage express et enrichissant.

Un peu moins d'un an après mon arrivée, on m'a proposé d'intégrer l'équipe du magazine Citizen K International. Banco ! Le rythme de 4 magazines par an me permettait d'intégrer une équipe rédactionnelle qualifiée et de travailler sur d'autres projets entre deux bouclages. Idéal pour moi, et qui suit toujours son cours.

 

 

> J'ai particulièrement adoré tes langages fleuris qui sont complètement fous. Ce décalage entre la lourdeur d'un "gros mot" et la légèreté des fleurs ... A la fin, ça fait une poésie !

D'où t'es venue l'idée  ? Peux tu nous parler d'un projet que tu as adoré faire ?

"Langage Fleuri" est mon projet favori. Le principe : des expressions comme "Batard" ou "Garage à bite" se retrouvent agrémentées de fleurs ou autres éléments décoratifs.

C'est un projet personnel amorcé lors de mon projet de fin d'étude : il me permet donc d'avoir toujours en tête le ton idéal que j'aime avoir, un mélange de fascination pour la beauté béate et l'irrévérence. Je le fais aujourd'hui évoluer en sourdine jusqu'à ce qu'il trouve la représentation qui me semble idéale.

 

 

> D'ailleurs, pour toi c'est quoi un projet/une collaboration super cool ?

Un projet carte blanche ! La possibilité de faire ce que l'on aime, sans entrave, avec confiance, ça, c'est vraiment le bonheur.

 

 

Merci pour tes réponses Audrey !

 

 

 

 

 

 

Maintenant, je vous invite donc à aller voir son univers tout doux sur son site et sa page Facebook (en dehors des illustrations, elle fait de très belles photos ! ) :)

 

Bisettes ♡

Please reload

Articles similaires

Please reload